Hellooooo !!!

Aujourd’hui je vais vous parler de ce truc au nom bizarre ! lol

En chimie, nous utilisons la notion de PH dont vous avez à peu près tous entendu parler au moins une fois. Le PH est représenté sur une échelle allant de 0 à 14, permettant de déterminer si une substance est acide (PH inférieur à 7), neutre (PH = 7) ou basique (PH supérieur à 7).

En nutrition on s’intéresse au PH des composants digérés. C’est ainsi que le citron, acide quand il rentre dans le corps, a un effet alcalin (basique) après la digestion. Nous pouvons donc classer les aliments en 2 catégories : acides ou alcalins

Chaque liquide et organe du corps a son propre PH, nous allons nous intéresser au PH sanguin. Il doit être situé entre 7.35 et 7.45 pour assurer toutes ses fonctions. S’il descend sous cette moyenne, on parle alors d’acidose. A l’inverse, d’alcalose.

L’alimentation moderne, avec bon nombre de produits transformés, est considérée comme acide. Elle crée un état d’acidose chronique qui augmente avec l’âge, entraînant l’apparition de nombreux troubles. D’autres facteurs viennent acidifier le PH sanguin, il s’agit de l’air respiré, du niveau d’activité physique, du stress, de l’utilisation abusive de médicaments… Pour neutraliser cette acidité, des substances alcalines sont nécessaires. Si la nourriture ne les apporte pas, le corps va puiser dans son capital osseux et musculaire ce qui aura des répercussions négatives sur la santé. De plus, il faut que les organes dont le rôle est d’éliminer les déchets du corps (appelés émonctoires) fonctionnent parfaitement. Les 2 organes qui rejettent le plus d’acidité sont les poumons et les reins. S’ils ne remplissent pas pleinement leur rôle, le corps se retrouve submergé de substances acides et ils les stockeront alors dans les cellules graisseuses.

qu'est-ce que l'équilibre acido-basique pour l'organisme?

Ainsi, l’acidose chronique est associée au surpoids et à la difficulté à mincir. Une alimentation riche en substance alcaline aura un bon effet pour une perte de poids en y rajoutant de l’activité physique, des exercices respiratoires profonds et de la méditation.

Cette acidité chronique peut avoir pour conséquence l’ostéoporose, une inflammation chronique, des tendinites, du stress oxydatif, des maladies cardiaques, du diabète, des cancers, des maladies rénales, des migraines, un déficit immunitaire, de l’hypertension ou du surpoids.

D’où l’importance d’arriver à un équilibre acido-basique !! Pour cela, ¾ de notre alimentation doit être composée d’aliments alcalins et ¼ d’aliments acidifiants. Nous parlons bien là d’un ÉQUILIBRE, attention de ne pas tomber dans l’extrême en ne consommant QUE des aliments alcalins. Pour respecter ces proportions, l’alimentation doit être riche en légumes surtout ceux verts à feuilles et en fruits.

ATTENTION à diminuer la consommation de produits source d’acidité comme ceux d’origine animale, les céréales, le sucre, le sel, le café, l’alcool et le soda. Surveillez aussi votre consommation de médicaments et de tabac. Le lait pasteurisé est un aliment transformé donc, contrairement à ce que nous pouvons croire, il est acidifiant. La surconsommation de céréales, complètes ou raffinées, est aussi acidifiante donc leur part doit être beaucoup plus faible que celle des fruits et légumes.

En résumé, voici quelques conseils pour garder au mieux cet équilibre :

  • Manger au moins 2 fois par jours des légumes. Vous pouvez, pour plus de facilité, vous faire un smoothie le matin avec des fruits et des légumes verts à feuille.
  • Varier, à chaque repas, les couleurs de vos fruits et légumes.
  • Si vous mangez de la viande, prenez-la de qualité et pas à chaque repas si possible
  • Diminuez la part des céréales raffinées et privilégiez les graines et céréales complètes. Consommez plutôt du riz brun, du sarrasin, du quinoa…

qu'est-ce que l'équilibre acido-basique pour l'organisme?

  • Réduire la consommation de produits laitiers. Orientez-vous vers les laits végétaux non sucrés.
  • Arrêter autant que possible les boissons acidifiantes comme le café, le soda, les jus commerciaux, le thé caféiné et l’alcool. Boire surtout de l’eau avec, si vous le souhaitez, un peu de citron dedans qui a un effet alcalin.
  • Stopper les sucres raffinés blancs et roux ainsi que ceux artificiels.
  • Évitez les condiments industriels comme la mayonnaise, les sauces, le ketchup. Utilisez plutôt de l’huile d’olive, des herbes, du vinaigre de cidre, des graines, de l’ail, des oignons et du citron.
  • Diminuer la consommation de sel que vous pouvez remplacer par des épices.

Vous avez maintenant plusieurs éléments en votre possession afin de trouver votre juste équilibre acido-basique.

Avez-vous des questions ?

 

A très vite

Amicalement

Laudine