Bonjour à tous !!!

Aujourd’hui un article pour vous faire découvrir ( pour ceux qui ne connaissent pas) la PNL ( Programmation Neuro-Linguistique). Je pense sincèrement que cela peut nous aider chacun d’apprendre à s’en servir. J’ai donc souhaité apprendre ces techniques et ai passé un certificat de technicien en PNL. A travers de nombreux articles je souhaite vous faire profiter de ce que j’ai appris. Mais commençons par le début, je vais, dans cet article, vous expliquer brièvement ce qu’est la PNL et quelles en sont les bases.

Les outils et techniques de la PNL ( Programmation Neuro-Linguistique) ont pour but de transformer les structures mentales négatives en schémas de comportement positif. Cela va permettre de réécrire votre histoire.

La PNL est un champ d’études qui vise à comprendre la structure de l’excellence. C’est l’étude des «  cartes mentales » de ceux qui réussissent afin de les reproduire. Ce concept a été lancé en 1970 par Richard Bandler et John Grinder. Elle explore la manière dont les gens effectuent des changements mentaux qui leur permettent d’apprendre et de progresser dans n’importe quel domaine.

En PNL, il existe un groupe de philosophies et de directives qui est appelé les «  Pré-suppositions ». Elles constituent les bases de la PNL. En voici quelques unes :

1. Il n’y a pas d’échec que du feedback ( retour d’information) :

Quand nous obtenons des résultats différents de ce que nous attendons, il s’agit, en fait, d’un feedback nous suggérant d’ajuster ce que nous sommes en train de faire. Prenez le recul nécessaire, analysez pourquoi cela n’a pas fonctionné, quel état votre état d’esprit, comment avez-vous agit… Tirez les leçons qui en découlent et recommencer en ne commettant pas les mêmes erreurs. Vous n’avez pas échoué, vous appris de nouvelles choses,appréciez-les et continuez.

Quelles sont les bases de la PNL

   2. Les gens régissent à leur perception de la réalité et non à la réalité elle-même :

Nous réagissons selon nos propres schémas intérieurs venant de notre éducation, de notre culture, de notre environnement… Tout ceci créé notre propre « carte de la réalité », qui est une représentation unique du monde. Un individu utilise sa carte pour interpréter ce qui se produit à un moment donné, et non pour interpréter la réalité elle-même. Nous ne réagissons pas selon LA réalité mais selon NOTRE propre réalité. Il faut, bien sûr, respecter votre carte mais en avoir conscience pour ne pas en accepter toutes les distorsions qui la composent. Il faut simplement prendre le temps de rechercher d’où viennent vos prédispositions. Vous ne ferez aucun progrès en sous-estimant vos compétences ou en vous attribuant de fausses étiquettes. Vous avancerez beaucoup plus en comprenant votre propre réalité, puis en prenant les mesures nécessaires pour exploiter de nouveaux champs de possibilités.

     3. Les gens travaillent à la perfection :

Nous travaillons tous automatiquement à la perfection en fonction de NOTRE système unique de croyance, NOTRE vision du monde et NOS habitudes. En PNL, un principe de base est que personne n’est « mauvais », il existe des croyances dysfonctionnelles, des stratégies mal conçues mais elles ne sont que le reflet de l’interne. Il faut alors changer le processus pour fournir une expérience du monde de meilleur qualité.

4. Le sens de la communication est donné par la réponse que l’on obtient :

Les événements arrivent, c’est tout. Leur seule signification est celle que nous leur donnons. Elle dépend de celui qui la subit et de comment il décide de regarder cet événement. Les gens régissent à ce qui « croient » que vous êtes en train d’exprimer. Il faut donc orienter sur votre communication jusqu’à obtenir le résultat désiré. Il faut faire en sorte que vos propos soient clairement entendus et compris.

   5. Une personne effectue le choix qu’elle perçoit comme étant le meilleur à un moment donné :

Nous savons qu’il y a de nombreuses façon de réagir à une situation. Il est important de savoir que nous effectuons instinctivement tous nos choix avec le niveau de compréhension et d’information que nous avons en notre possession lorsqu’une situation se produit. Nous choisissons alors le meilleur choix que nous pouvons constater à ce moment là. Il est possible, après plusieurs années, que nous ne ferions plus le même choix, mais cela, parce qu’entre temps nous avons eu d’autres expériences et donc d’autres informations qui nous étaient impossible de connaître lors de notre premier choix.

     6. Choisir est mieux que l’absence de choix :

Puisque nous faisons toujours le meilleur choix à notre disposition, la solution est d’agrandir notre carte de la réalité afin d’augmenter nos possibilités . Si nous ne connaissons qu’une seule façon d’agir, il nous est impossible d’agir différent. Mais si nous prenons consciences qu’il existe des alternatives plus efficaces, il devient alors possible de choisir une voie plus adaptée à notre situation.

   7. Derrière chaque comportement se trouve une intention positive qui peut s’avérer utile :

Notre subconscient n’a d’autre but que de nous aider, jamais de nous blesser. Par exemple, une peur développée par notre inconscient peut s’avérer utile dans certaines circonstances, mais elle ne doit pas être poussée à l’extrême. Ce n’est que lorsqu’un comportement est poussé à l’excès qu’il devient un problème.

   8. Modéliser l’excellence mène au succès :

Le succès laisse des traces. Les personnes qui le connaissent n’y sont pas arrivée par hasard. Il faut réussir à imiter les stratégies d’une personne qui est partie de là où vous êtes à là où vous voulez aller. Cela vous mettra dans des circonstances de réussite.

   9. Nous pouvons réaliser n’importe quelle tâche si elle est fractionnée en petites unités :

Souvent, notre objectif final nous semble tellement immense et difficile à atteindre que l’on se décourage avant même de commencer. Il faut apprendre à diviser vos tâches importantes en plusieurs petites pour garder la motivation et voir tout ce que vous pouvez réaliser. Il suffit d’y aller petit à petit.

Quelles sont les bases de la PNL

Voilà donc les bases à maîtriser pour utiliser la PNL dans votre quotidien. Prenez en réellement conscience et appliquez-les dans votre quotidien. Vous verrez alors que certains changements commencent déjà à arriver.

Je reviens très vite avec un autre article sur la PNL pour vous aider àaller encore plus loin.

Dites-moi quelle « Pré-supposition » vous inspire le plus ?

A très vite